Master Biomolécules, Micro-organismes et Bioprocédés

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Sciences de l'Ingénieur
  • Lorient
  • Biotechnologies
  • Biomolécules, Micro-organismes et Bioprocédés

Présentation

Objectifs

La Bretagne bénéficie d'une situation géographique et climatique unique. Elle recèle une biodiversité considérable d'espèces marines (macro-algues, bactéries, éponges marines, étoiles de mer...) source d'une multitude de molécules aux propriétés biologiques variées.

Le parcours est axé sur l'exploitation de façon durable et éco-respectueuse des ressources biologiques (dont les ressources marines) afin de développer de nouvelles techniques ou procédés inspirés du vivant, par exemple :

  • Produire un principe actif par un micro-organisme cultivable en bioréacteur. Ce procédé fait appel à des notions de microbiologie et de bioprocédés, mais aussi aux techniques de purification (chromatographies, filtration, …) et aux méthodes de chimie analytique
  • Lutter contre la formation du biofilm bactérien par des revêtements antisalissures biodégradables issus de la biomasse végétale ou marine et à faible impact environnemental

Savoir-faire et compétences

La Bretagne bénéficie d'une situation géographique et climatique unique. Elle recèle une biodiversité considérable d'espèces marines (macro-algues, bactéries, éponges marines, étoiles de mer...) source d'une multitude de molécules aux propriétés biologiques variées.
Le parcours de formation est axé sur l'exploitation de façon durable et éco-respectueuse des ressources biologiques (dont des ressources marines) afin de développer de nouvelles techniques ou procédés inspirés du vivant, par exemple :
- produire un principe actif par un micro-organisme cultivable en bioréacteur ; ce procédé fait appel à des notions de microbiologie et de bioprocédés et aussi aux techniques de purification (chromatographies, filtration...) ainsi qu'aux méthodes de chimie analytique ;
- lutter contre la formation du biofilm bactérien par des revêtements antisalissures biodégradables issus de la biomasse végétale ou marine et à faible impact environnemental.

Contenu de la formation

La formation comprend 4 semestres de 30 crédits chacun.
Elle se décline en :
- Cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et travaux pratiques (TP),
- Projet et stage en milieu professionnel

Semestre 1 : 210 h CM / TD / TP
Communication bactérienne
Techniques biologiques et chimiques
Outils Bio-analytiques
Virologie et bactériologie
Procédés de Valorisation *
Anglais ; Projet R&D

Semestre 2 : 200 h CM / TD / TP
Bioremédiation du milieu marin**
Transformations biotechnologiques
Génétique microbienne
Biomolécules et vectorisation
Anglais ; Biostatistiques
Immersion professionnelle : Stage
(obligatoire, 8 semaines) + TP

*Au choix avec « Génomique desOrganismes Marins » ou **« Omiques Marines » du Master BIP parcours BBMa (à la Station Biologique de Roscoff, Université Paris-Sorbonne), dans la limite des places disponibles.


Semestre 3 : 250 h CM / TD / Projet
Biofilm
Biosynthèses des substances naturelles
Bioréacteurs et traitement des eaux*
Toxicologie et physiologie moléculaire
Anglais ; Le Monde de l'Entreprise : Marketing, réglementation, management,comptabilité, gestion, économie, qualité
- Start-up**
- Projet

*Au choix avec « Biotechnologie des Macromolécules d'Organismes Marins » ou **« Biotechnologie des Algues Marines » du Master BIP (Station Biologique de Roscoff, Université Paris Sorbonne), dans la limite des
places disponibles.

Semestre 4
Stage : obligatoire, entre 5 et 6 mois, à partir
de Janvier.

Stages 2012-15 de 1ère et 2ème année :
- laboratoires de recherche publics français :
55%
- laboratoires de recherche étrangers : 25%
- entreprises privées et associations : 20%

Formation en présentiel
Expérience en milieu professionnel intégrée à la formation

Modalités de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue diplômante

Admission

Condition d'accès

Ouvert à tout étudiant titulaire d'une licence en biologie (microbiologie, biologie cellulaire et moléculaire avec des notions de chimie analytique) ou en biochimie (avec de bonnes notions en microbiologie). Le recrutement se fait sur dossier.

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

Former des cadres ayant des compétences pluridisciplinaires en chimie analytique, microbiologie et biotechnologies et capables de concevoir des stratégies de valorisation des ressources naturelles : cadre scientifique, ingénieur d'étude en R&D, production ou qualité dans l'industrie pharmaceutique, agro-alimentaire, dans les secteurs de l'environnement, de la cosmétologie ou en milieu académique, cadre technico-commercial, et disposant d'un enseignement général et technique, adaptés aux métiers liés à la communication scientifique...