Manon, #PartageTonProjet

Manon, #PartageTonProjetManon, 23 ans, passionnée par les langues depuis toujours est actuellement en 2e année de master Professeur Lycée Collège Anglais. Elle nous a accueilli au sein du collège Brizeux à Lorient en tant que professeure-stagiaire.

Quelle.s formation.s avez-vous suivi.e.s au sein de notre établissement ?

Je me suis inscrite en 2014 en Licence Langue, Littérature et Civilisation Etrangère spécialité anglais. Pendant ces 3 années, j’ai pu approfondir mes connaissances du monde anglophone à travers des cours de littérature, de civilisation mais aussi mes connaissances de la langue anglaise grâce aux cours de grammaire, phonétique et d’expression et compréhension orales. Tout ces cours m’ont permis de développer mon esprit critique, ma capacité d’analyse, tout en perfectionnant mon anglais. Après avoir validé ma licence, j’ai souhaité faire une pause, et je suis partie à l’aventure en Italie où j’ai vécu 7 mois avec une famille chez qui j’étais jeune fille au pair. J’ai bien évidemment parlé italien au quotidien, mais j’ai aussi beaucoup parlé anglais grâce à mes nombreuses rencontres avec d’autres jeunes filles au pair venues du monde entier (Etats-Unis, Afrique du Sud, Royaume-Uni, mais aussi Mexique, Allemagne, Finlande, Lituanie, Lettonie …). C’était une expérience très formatrice, j’ai pu faire une pause dans mes études, voyager et mûrir ma décision concernant le Master. A mon retour, j’ai décidé de me lancer dans le Master MEEF PLC Anglais pour présenter le CAPES et devenir professeure d’anglais. Cette année de préparation au concours fût très éprouvante mais mes efforts ont été récompensés, me voilà professeure-stagiaire !

Pourquoi avez-vous choisi l'UBS et plus particulièrement la Faculté LLSHS ?

Après mon cursus littéraire au cours duquel j’ai étudié l’anglais, l’espagnol et l’italien, j’ai voulu poursuivre sur une licence LLCE bilingue anglais-italien à l’Université de Nantes. J’avais à peine 18 ans et je n’étais presque jamais partie de ma petite ville dans le Finistère. C’était un énorme changement, nous étions plus de 400 étudiants en première année d’anglais. Il n’y avait pas de place pour tout le monde dans l’amphithéâtre, les gens s’asseyaient dans les escaliers pour suivre le cours donné par un professeur qui n’avait aucune idée de nos noms, personnalité, parcours … Je ne me sentais pas du tout à l’aise dans cette université qui n’était pas à échelle humaine. C’est pourquoi au bout de 3 semaines j’ai décidé de rentrer en Bretagne et de m’inscrire en LLCER Anglais à l’UBS. Nous étions à peine 150 et nous avions beaucoup de cours en demi-groupe. Au bout de quelques semaines les professeurs connaissaient nos prénoms, nos aisances et nos difficultés. C’est cette accessibilité des professeurs et cette ambiance conviviale qui m’a confortée dans mon choix. J’ai été suivie tout au long de la licence et du master par des professeurs soucieux de la réussite des étudiants. Il y avait également une très bonne ambiance en terme de vie étudiante. J’ai par exemple fait partie de l’English Speaking Society pendant 3 ans, une association qui constitue un groupe de théâtre anglophone et propose l’organisation d’évènements comme les Cafés Anglais ou des fêtes à l’occasion de célébrations comme la Saint Patrick. Il y a d’autres associations au sein de l’UBS qui permettent aux étudiants d’acquérir des compétences que celles contenues dans les cours de leurs cursus, de s’engager, de participer à des projets et de s’épanouir personnellement. En parallèle de mes études, j’ai pu travailler en contrat étudiant comme professeure-animatrice de cours d’anglais pour adultes avec l’Université du Temps Libre. J’ai pris beaucoup de plaisir à donner ces cours et mes « élèves » étaient ravis pendant ces deux années.

Après votre formation (ou une fois diplômé.e), quels sont vos projets pour la suite ?

Pour le moment, je me concentre sur mon année de stage et sur mes élèves. C’est une année si riche et elle passe à une allure folle, il vaut mieux profiter du moment présent. Si je suis titularisée en juin, je serai affectée dans une autre académie que Rennes à la rentrée prochaine. Je travaillerai en région parisienne, dans les Hauts-de-France ou dans le centre de la France, qui sait ? Je ne sais pas où je serai dans 5 ans, ni dans 20 ans, je sais juste que ce n’est pas parce que je suis une spécialiste de l’anglais que je suis « coincée » dans le domaine de l’enseignement. Grâce à mes autres expériences professionnelles et aux différentes compétences acquises à l’UBS, plein d’autres possibilités de métiers s’ouvrent à moi. Je suis une vraie "touche-à-tout" et je sais que je trouverai toujours un domaine dans lequel mettre à profit mes connaissances en langues et ma motivation.

Journée Portes Ouvertes

L’Université Bretagne Sud organise une « Journée Portes Ouvertes » le samedi 8 février 2020 de 9h à 17h sur ses 3 campus, à Vannes, Lorient et Pontivy. Cette journée est destinée aux lycéens, futurs étudiants ou étudiants en poursuite d'études, et aux personnes souhaitant se réorienter ou reprendre des études universitaires. Elle permet de rencontrer les enseignants, enseignants-chercheurs, les équipes administratives et les étudiants.