Master Francophonie, Plurilinguisme et Médiation Interculturelle

  • Master
  • Faculté Lettres, Langues, Sciences Humaines & Sociales
  • BAC +5
  • Lorient

Présentation

Objectifs

Ce master international semi-distanciel, unique en son genre, a ouvert à la rentrée 2012. Il a été conçu par une équipe d’enseignants-chercheurs des universités de Rennes 2 (R2) et de Bretagne Sud (IBS) en partenariat avec l’université d’Antananarivo (Madagascar), l’ENS LSH d’Alger-Bouzaréa et l’Université LSH Alger 2 (Algérie). Un partenariat spécifique entre l’université Rennes 2 et l’université de Nouvelle Calédonie, avec le soutien de l’AUF pour les étudiants du Vanuatu, inclut des étudiants de Nouvelle Calédonie dans le dispositif de ce master.

Cette formation s’adresse à des étudiants ayant obtenu une Licence ou diplôme équivalent (3 années d’études supérieures au moins / prise en compte des expériences personnelles et professionnelles) et désireux de se spécialiser à l’international dans le domaine de la communication plurilingue et interculturelle en situations au moins partiellement francophones. Les parcours personnels originaux fondant des projets motivés sont appréciés.

Savoir-faire et compétences

Conceptualisation et mise en oeuvre de stratégies de communication institutionnelle, d’interactions plurilingues et interculturelles avec des publics plus ou moins francophones, de traduction adaptée, de politiques linguistique, culturelle et éducative francophones, d’interventions sociodidactiques.

 

Accompagnement des dynamiques de changement et d’innovation : adaptation aux situations linguistiques et culturelles, choix des ressources et des médias de communication.

 

Enquêtes, analyses de situations, audits, élaboration
de stratégies d’intervention, suivi de projets
et évaluation.

 

Coordination d’interventions sociopolitiques et de communication dans des contextes d’usages des technologies de l’information et de la communication : nouvelles problématiques de diffusion linguistique et culturelle, de gestion des compétences plurilingues, d’exploitation de ressources didactiques.

 

Mise en place d’observatoires des pratiques linguistiques, culturelles et didactiques dans les contextes francophones.

Contenu de la formation

Formation à distance

Stages

Pour les étudiants inscrits à Rennes 2 et à l’UBS, stage sous convention obligatoire pour recherche de terrain ou observation de pratiques professionnelles, de préférence entre S2 et S3 ou au S3. Le stage alimente le contenu du mémoire et sa soutenance. Il est réalisé sous la direction du directeur d’études de l’étudiant et validé via le TER de fin de M2.

Modalités de formation

  • Formation à distance
  • Formation continue diplômante

Admission

Condition d'accès

La première année est ouverte aux étudiants titulaires d’une Licence en lettres, langues ou en sciences humaines et sociales.
L’admission en première année se fait sur dossier et sur entretien de motivation.


1. Prérequis dans chacun des domaines suivants :

  • Compétences en langues : niveau C1 exigé en français pour les étudiants non-francophones


2. Modalités d’examen des candidatures
Le recrutement en M1 repose sur l’étude du dossier du.de la candidat.e et d’un entretien téléphonique.


Les candidatures sont examinées à partir des critères suivants :

  • Résultats universitaires
  • Compétences en langues
  • Motivation personnelle : lettre de motivation dans laquelle le/la candidat(e) se présente, présente son projet professionnel et éventuellement évoque des problématiques sociolinguistiques sur lesquelles il/elle aimerait travailler. Entretien obligatoire avec le candidat.
  • Projet professionnel : adéquation du projet avec le contenu de la formation
  • pour candidature en M2 directement : présenter un projet de recherche bien avancé en relation avec une problématique sociolinguistique de façon à envisager une soutenance en fin d'année.


Pour candidater, vous devez déposer un dossier dématérialisé sur la plateforme e-candidature.
Le comité de recrutement est composé de Frédéric Pugnière-Saavedra, Radia Hannachi et Jean Peeters.


Le dossier de candidature est constitué des pièces ci-après énoncées :

  • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant notamment d’apprécier les objectifs et compétences visées par la formation antérieure
  • Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d’apprécier la nature et le niveau des études suivies
  • Une lettre de motivation exposant le projet professionnel et la liste des problématiques sociolinguistiques sur lesquelles le candidat souhaiterait travailler
  • Un curriculum vitae
  • Une photo d’identité
  • La copie de la carte nationale d’identité
  • L’avis du directeur ou du responsable d’études du dernier établissement fréquenté
  • Les attestations de stage ou d’emploi le cas échéant
  • La liste des autres candidatures effectuées

Poursuite d'études

Poursuite d'études

Poursuite d’études vers  la recherche et l’enseignement supérieur par un doctorat.

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

Débouchés vers des emplois de chargés de missions et enseignants / formateurs dans le domaine des médiations linguistiques, éducatives et interculturelles au service de la promotion du plurilinguisme et de la communication interculturelle en francophonie, au niveau des collectivités territoriales et des organismes liés, des grands services publics (ministères), des organismes internationaux francophones ou plurilingues (AUF, OIF, CONFEMEN, UNESCO, Conseil de l’Europe, etc.), des relations internationales (consultants en médiation interculturelle).